Voyager seule quand on est une femme

Dernière mise à jour : 22 sept. 2021


Voyager seule quand on est une femme - Staelle.com

Hello !


Aujourd'hui on part sur un partage un peu plus personnel... La période du mois d'août se prêtant à l'évasion (bien que le contexte ne facilite pas les choses) je vais te parler de mon expérience avec le voyage en solo au féminin qui fût une véritable expérience de développement personnel et spirituel. C'est d'ailleurs durant ce séjour que j'ai développé ma spiritualité, ma médiumnité et découvert l'écriture intuitive qui me permet aujourd'hui de canaliser des messages des guides.


J'en parle dans cette courte vidéo :


Pour ma part je suis partie à l'autre bout du monde pendant 4 mois en Asie (c'était e, 2019, juste avant l'arrivée du virus). Mais tu peux tout à fait réaliser cette expérience à seulement quelques kilomètres de chez toi. L'essentiel étant d'oser sortir de sa zone de confort, de ressentir des émotions nouvelles et ce sentiment de fierté d'avoir accompli un voyage par et pour toi-même💜


Alors, tu rêves de voyager seule mais tu ne sais pas comment t'organiser, quoi prévoir en amont et quoi emporter avec toi ?

Je te repartage aujourd'hui les notes d'un épisode de podcast enregistré en 2020 et que j'adore car j'y évoque ma passion numéro 1 (les voyages !). Tu y découvriras mes conseils pratiques (destinations, visas, argent, assurances, itinéraire...) et aussi les raisons qui m'ont poussée à sauter le pas.


Tu as le choix d'écouter le podcast (en visionnant les vidéos de mon roadtrip) ou de lire le texte juste en dessous !



Ecouter le podcast en images :


SOMMAIRE :

- LE DÉCLIC QUI M’A AIDÉ À PARTIR – 2min20

- MES PREMIÈRES IMPRESSIONS DE VOYAGE ! – 6min09

- FAIRE FACE À L’IMPRÉVU : MON VRAI ITINÉRAIRE ! – 8min10

- GÉRER LA SOLITUDE – 13min36

- CE QUE CE VOYAGE M’A APPRIS – 15min45

- ORGANISER UN ROAD TRIP A L’ÉTRANGER : MES CONSEILS – 19min14

- RECAP DE MES CONSEILS ET SECRETS DE VOYAG E – 30min35


Lire la transcription du podcast :


"Dans mon dernier podcast je vous parlais de l’importance d’oser se lancer, parce que c’est une notion qui, en cette période, peu parler à pas mal d’entre vous.

Et pour appuyer cette thématique j’avais pris comme exemple mon expérience de voyage à l’étranger.

Donc aujourd’hui j’aimerais te parler de cette expérience, de comment j’ai fait pour me lancer, comment je me suis organisée en amont pour préparer mon voyage, quelles destinations j’ai choisi, comment je me suis sentie sur place, les imprévus auxquels j’ai fait face et si les fameuses peurs que j’avais évoquées la semaine dernière (peur de l’inconnu, peur de se faire agresser à l‘étranger, peur de se sentir seule etc) avaient lieu d’être finalement.

Je vous invite à aller consulter les notes sous ce podcast ou en barre d’info si vous souhaitez aller directement aux parties qui vous intéressent, j’ai tout découpé pour que ce soit plus simple pour vous donc vous aurez : mon expérience et plusieurs points et tout à la fin une grosse partie de conseils pratiques sur mon organisation les choses à prévoir avant de partir, les choses à faire et à ne pas faire etc


LE DECLIC

En février 2019 j’ai décidé qu’en septembre de la même année je partirais seule à l’étranger. Pour comprendre comment est née chez moi cette envie de voyage je t’invite à écouter mon podcast « oser se lancer » parce que j’y détaille vraiment le cheminement qui m’a aidé à prendre la décision de partir… une décision un peu atypique dirons nous parce qu’au moment où je l’ai prise j’avais 32 ans, j’étais en CDI, j’avais un appartement et qu’en général ce genre de voyage on le fait plutôt pendant ses études ou en tout cas bien plus jeune et pas quand on n’a ce genre d’engagements.

Sauf qu’à ce moment là, et ce depuis 2-3 ans déjà, je n’étais plus heureuse dans mon travail :

- Les taches m’ennuyaient à mourir,

- Les missions ne m’intéressaient plus,

- J’avais l’impression que ce que je faisais n’avait aucun sens,

- Je ne me sentais plus à ma place, etc

Bref j’ai pas été officiellement diagnostiquée mais je pense que j’ai fait ce qu’on appelle un « Bore out ». On connaît tous maintenant à peu près le « burn out » qui est cette maladie qui touche les personnes qui sont en surmenage professionnel ou même personnel et qui finissent par craquer et déprimer, mais on connaît très peu le « bore out » qui est tout aussi néfaste et qui est un syndrôme d’épuisement professionnel dû à l’ennui dans son travail.

Alors ce n’est pas un ennui qu’on ressent parce qu’on a rien a faire, au contraire moi je travaillais en agence de communication donc on était pas mal submergés de travail, mais comme je le disais je m’ennuyais au niveau de mes missions, je les trouvais dénuées de sens et pas du tout en phase avec mes valeurs (je parle vraiment à titre personnel mes collègues étaient hyper heureux dans leur travail). Mais pas moi, moi ça faisait bien 2 ans que je me sentais mal au quotidien dans mon travail, j’étais irritable, je faisais de plus en plus de crises d’angoisses le dimanche et aussi les matins en allant travailler


Donc oui, en février 2019 j’ai décidé que ma vie devait changer, j’ai repensé à cette envie de voyage que j’avais depuis 10 ans et j’ai décidé qu’il était temps de partir et de vivre mon rêve. Du coup ce que j’ai c’est que j’ai organisé mon départ auprès de mon employeur de l’époque qui, heureusement, a compris et accepté mon projet.

(mais bon je vous cache pas qu’il y a quand même eu plusieurs mois de négociation et de stress avant d’avoir le feu vert hein sinon c’est pas marrant !)

Donc en attendant d’avoir la réponse j’ai commencé à me projeter, j’ai pensé à m’installer à Londres ou au Canada pour travailler mon anglais et finalement contre toutes attentes j’ai opté pour l’Asie du sud est.

Pourquoi l’asie ? Et bien parce que de 1/ j’avais besoin de dépaysement et que de 2/ je m’étais dit que ça me couterait bien moins cher !

Donc j’ai décidé de faire 1 mois à Bali pour déconnecter, me détendre du stress professionnel de ces dernières années (et aussi de vivre une expérience à la « Mange prie aime » je vais pas vous mentir !!)

Ensuite 2 semaines au Népal pour faire une retraite de yoga et de méditation, ensuite la Thaïlande, le Cambodge, les Philippines, le Vietnam, le Japon pour noel et le Sri Lanka pour le nouvel an.

Et tout ça je comptais le faire sur une période de 3 à 4 mois. Tout ne s’est pas passé comme prévu mais ça vous le verrez après !



LE VOYAGE

Donc je suis partie le 16 septembre 2019, direction Bali !

Bizarrement ma plus grande peur avant de partir n’était pas de me retrouver seule au bout du monde parce que, ce que j’ai pas mentionné c’est que, j’avais déjà fait un voyage en solo l’année de mes 30 ans, j’étais partie 10 jours au Japon toute seule. Pour moi c’était un truc de fou aussi bien de visiter ce pays que d’y aller seule et j’avais littéralement adoré l’expérience.

Du coup bizarrement ma plus grande peur pour ce départ en Asie, c’était pas d’etre seule mais de côtoyer toutes sortes de bestioles, insectes, serpents, crapaud etc ! Je suis une grande peureuse pour tous ces trucs là et j’avoue que je me suis fait mille films, c’était abusé ! J’avais aussi très peur de l’inconnu et peur de me sentir en insécurité.

Arrivée la bas je me suis vite rendue compte que toutes mes peurs, même celles des insectes, étaient totalement infondée. Les gens à Bali et de manièere générale en Asie sont hyper sympa, accueillants et beaucoup plus détendus qu’en France. Et les insectes et crapauds ben j’en ai pas vraiment vraiment vu en tout cas en septembre à Bali !

J’ai rencontré des personnes adorables avec qui je suis toujours en contact, j’ai vu des paysages uniques : des rizières, des volcans, des plages très belles et des couchers de soleils justes incroyables.

Mon moi à Bali est passé super vite, ca a été une expérience géniale parce que comme j’étais là pour une longue periode je n’étais pas dans le rush de de voir tout visiter tres vite. Au contraire j’avais l’impression de vivre là bas et ça c’est une impression que j’avais pas anticipé mais qui m’a fait du bien et donné un apercu de ce que ce serait de vivre à l’étranger.


ACCUEILLIR L’IMPRÉVU : MON VRAI ITINERAIRE !

Au début du podcast je vous disais que mon itinéraire de départ était Bali, Népal, Thaïlande, Cambodge philippines Vietnam, Japon et Sri Lanka.

Sauf que la vie et les voyages sont faits d’imprévus ! Donc finalement mon vrai itinéraire a été Bali, Népal, Thaïlande, Cambodge, Australie et Singapour Donc 6 pays au lieu de 8 dont un en Océanie !

Ce qu’il s’est passé c’est que j’ai bien fait mon mois à Bali et ensuite je suis allée au Népal. J’étais préparée au choc des cultures, des paysages etc mais j’étais excitée par ce dépaysement radical.

Sauf que… je ne m’étais pas préparée à totalement détester ce voyage. Au Népal j’ai eu quelques mésaventures dont des cafards dans mes chambres d’hôtel, des soucis de retrait d’argent, des regards appuyés et pas du tout bienveillants quand je me promenait, des interactions pas forcément agréables avec des népalais qui sont parfois agressifs, j’ai quand même rencontré une française très sympa avec qui j’ai passé une journée mais je me sentais isolée bref rien n’allait dans mon sens ! du coup au bout de 6 jours de déprime j’ai décidé d’annuler ma retraite de yoga et de partir plus tôt en Thaïlande ! Bizarrement cette expérience j’en tire que du positif parce que j’ai appris à m’écouter et à réagir de manière à m’honorer et à me sentir bien donc au final j’en tire que du positif de ce séjour au Népal

Après le Népal j’ai fait la Thaïlande donc Bangkok et Chiang Mai et j’ai adoré les deux villes, la Thaïlande c’est vraiment le pays ou je me verrais vivre en Asie du sud est, les gens sont hyper cool !

Après La Thaïlande j’ai fait le Cambodge avec une copine. On est allée à Siem Reap visiter les temples d’Angkor et et c’était une expérience de dingue. En plus on a eu de la chance parce qu’on y est allées en novembre et qu’ils célébraient la fin de la mousson donc les rues étaient hyper animé il y avait de la musique et des stands partout

Après le Cambodge je suis finalement retournée à Bali, je devais être accompagnée pour les philippines et le Vietnam mais le voyage c’est finalement annulé et comme je me voyais pas faire ces destinations seule j’ai préféré retourner là ou je m’étais le plus amusée à savoir Bali

J’ai profité d’être sur l’ile pour faire un crochet par Perth en Australie qui est seulement à 3h de vol de Bali. Donc pour seulement 200 euros de billets j’ai passé une semaine incroyable en Australie. D’ailleurs je crois que c’est le pays de mon road trip qui m’a le plus impressionnée parce que 1/ c’est MAGNIFIQUE et 2/ je crois que dans ma tête je ne m’étais pas imaginée une seule seconde aller en Australie de ma vie donc j’étais choquée d’être là ! C’est une destination qui me paraissait tellement lointaine ! Mais elle vaut franchement le détour


Après l’Australie je suis revenue à Bali pour accueillir ma mère qui est venue passer noël avec moi sur place. C’était juste un rêve de pouvoir voyager avec elle et surtout de passer Noel au soleil ensemble. Je pense qu’elle pourra dire comme moi (de sa vie elle n’aurais jamais pensé voyager aussi loin et pour les fêtes de surcroit !)

Et pour finir ma dernière destination a été Singapour. L’amie avec qui j’avais fait le Cambodge y habite depuis 2 ans et je me suis dit que ça pouvait être top de passer le nouvel an là bas. Ma collocataire avait décidé de nous y rejoindre et cerise sur le gâteau une de mes meilleures amies l’a suivie pour me faire je pense l’une des meilleures surprises de ma vie !


GERER LA SOLITUDE


Donc j’ai voyagé seule pendant 3 mois et ai fini l’année avec 3 copines à Singapour et ont est toutes rentrées à Paris le 2 janvier.

Je pense que les fêtes de fin d’année ont été les meilleurs moments de mon voyage parce que ça a été la période ou j’étais entourée.


Personnellement j’ai bien vécu le fait d’être seule pendant 2 mois, même si j’ai fait des rencontres on va dire que j’étais seule. Mais à partir du mois de novembre j’ai commencé à avoir le manque de mes proches, je ne voulais pas rentrer mais ça devenait pesant. Donc finir le voyage entourée ça a été hyper agréable et ça m’a vraiment reboostée.

Si vous partez longtemps et que des amis ou de la famille ont la possibilité de vous rejoindre franchement proposez leur parce que vous aurez forcément des moments plus down et ça vous fera du bien de voir des visages connus !

Après moi l’expérience de la solitude je l’ai vécu comme un défi. Comme je l’ai dit j’étais déjà allée au japon seule 3 ans avant et c’était une expérience qui m’avait fait prendre conscience de ma force, qui m’avait prouvé que je pouvais avoir confiance en moi parce que je sais que je suis raisonnable, responsable, capable de m’orienter seule, de booker un voyage seule de découvrir des choses seule et de supporter ma propre compagnie parce que malheureusement c’est pas donné à tout le monde. Et pendant ce voyage là ça a été pareil voir encore plus décuplé parce que se retrouver seul au Népal ou à l’autre bout du monde en Australie ça forge le caractère !

Il y a une citation que j’aime beaucoup qui dit « Le vrai bonheur ce n’est pas la sourire que tu affiche quand il y a du monde mais celui qui te reste quand tu te retrouves seule » et bien moi c’est ce que j’ai essayé d’entretenir pendant mes voyages en solitaire.


ENSEIGNEMENTS

Pendant mon voyage j’ai réalisé une chose importante c’est que les problèmes, les incertitudes, le manque de confiance bref toutes les casseroles que l’on traine dans notre quotidien, et bien on les amène avec nous en voyage.

On a toujours un peu ce fantasme du voyage au bout du monde un peu magique, qui nous guérit, nous transforme. On voit ces gens sur Instagram qui vivent ces aventures incroyables et on se dit qu’ils doivent être hyper heureux, bien plus que nous qui somme dans le métro ou en train de travailler derrière notre ordinateur.

Alors il y a un peu de vrai, concrètement mieux vaut être au soleil que dans la grisaille de l’hiver en France. Mais je peux vous assurer de source sure que ces personnes n’ont pas moins de problèmes que vous.

Et aussi ce n’est pas parce que vous êtes au bout du monde que vous oubliez tout et que vous êtes déconnectés. Moi ça me faisait sourire quand par exemple j’envoyais un message d’anniversaire à quelqu’un et que la personne me répondais toute étonnée « oh tu y a pensé alors que tu es si loin ?! ». Je trouvais ça hyper mignon et en même temps hyper cliché parce que, de mon expérience en tout cas, j’ai pas l’impression d’avoir été « transformée » ou « déconnectée » ou « ailleurs » ou « sur un nuage » pendant ce voyage. Oui c’était incroyable et je suis la plus heureuse de l’avoir fait mais l’image du road trip sur les réseaux et les témoignages des voyageurs sont juste un poil exagérés je dirais. Parce que si on creuse bien auprès de ces personnes je suis que certains ne parlent pas de l’intoxication alimentaire qu’ils ont eue, ou du mal du pays ou de la pollution extrême sur les plages etc etc et ça pourtant ça fait aussi partie de l’aventure.

Alors OUI c’est génial comme expérience et je la recommanderai à n’importe qui mais c’est juste pas « génial » 24h/7j. J’espère que vous comprendrez ce que j’essaye de vous dire !

Toujours est-il que je suis ultra heureuse d’avoir vécu cette expérience et que je suis fière d’avoir réalisé mon rêve de partir parce que c’est une envie que j’avais depuis 10 ans et que même si je n’ai pas fait l’unanimité dans mon entourage en prenant cette décision, en quittant mon travail, en faisant le contraire de ce qu’on attendait de moi et bien au moins j’aurais vécu quelque chose d’important pour moi et écouté mon intuition qui était très bonne et on ne peut plus fiable


L’ORGANISATION

Maintenant on va passer à tout ce qui concerne l’organisation du voyage donc si vous prévoyez de faire ce genre de voyage vous pouvez prendre des notes si vous le souhaitez mais sachez que je vous mets à dispo un recap des conseils avec les noms des références que je vais citer dans les notes du podcast et la barre d’infos.


Donc une fois le feu vert de ma boite obtenue, c’était au mois de mai, j’ai enfin pris le premier billet d’avion de mon road trip : un aller simple pour Bali ! Je peux vous dire que c’est celui qui m’a procuré le plus d’émotion parce que pour la première fois de ma vie, j’avais pris une décision assez radicale et totalement à l’encontre de ce qu’on attendait de moi ou de ce qui fait bien. C’était un sentiment de liberté hyper agréable !


A partir de là j’ai dessiné l’itinéraire de mon voyage donc ce sont les pays que je vous ai cités tout à l’heure : Bali, Népal, Thaïlande, Cambodge, Australie et Singapour.

J’ai choisi ces pays en fonction de mes gouts et des choses que j’avais envie d’y visiter et j’ai décidé de les faire dans l’ordre que je vous ai énuméré en fonction de la météo pour faire en sorte d’éviter les moussons parce que l’automne correspond à la saison des pluies en Asie du sud est et ça le climat c’est un point hyper important à vérifier avant de partir parce que ca peut vous faire vivre un tout autre voyage !


Une fois que j’ai établit mon itinéraire et fait mes recherches sur les choses incontournables que je voulais visiter dans les pays j’ai commencé à booker les avions. Pour ceux que ça intéresse je me suis créé un compte Opodo prime pour avoir des prix préférentiels sur l’achat de tous mes billets. Opodo c’est une agence de voyage en ligne et c’est celle sur laquelle j’ai trouvé les meilleurs prix. Mais je sais que beaucoup utilisent le site Skyscanner, mais il y a aussi Kayak, Liligo etc qui sont des comparateurs de vol.

Pour chaque vol je ne prenais pas forcément le moins cher mais j’essayais de trouver la compagnie la plus sure, le vol avec le moins de correspondances et surtout ceux qui proposaient un bagage en soute parce que je savais que, me connaissant, j’allais potentiellement partir avec pas mal de choses je ne sais pas voyager léger !


Ensuite je me suis occupée des hôtels que j’ai réservé sur booking, et ce qui est bien avec ce site c’est qu’en fonction de votre budget vous pouvez opter pour le paiement immédiat ou le paiement sur place. Ça c’est assez pratique.

Donc voilà les 2 premières choses que j’ai faites : prendre les vols et booké les hôtels sur les 2 premiers mois du voyage et je m’étais dit que je verrais sur place pour la suite. Disons qu’en juillet, soit 2 mois avant le départ j’avais déjà anticipé tout ça.

Mais je dois vous avouer que c’était une GROSSE erreur ! Toi qui m’écoute, je vais te donner un bon conseil si tu prévois de partir plusieurs mois en road trip : ne booke surtout pas tout en amont ! Je sais que l’inconnu fait peur et que ça semble plus raisonnable et plus sécurisant de tout booker à l’avance et de tout étudier mais je t’assure qu’une fois sur place tu le regretteras !

Perso des les premiers jours de voyage je me suis rendue compte que certains logements à Bali ne me plaisaient pas parce que pas propre, trop humides, mal situés etc… Et du coup j’ai du, soit rester dans des logements ou je me sentais pas bien, soit faire des doublons d’hôtels et donc perdre de l’argent ! autre anecdote du même type, au cours du voyage j’ai souhaité écourter mon séjour au Népal et pareil j’ai dû reprendre un autre billet d’avion parce que je l’avais booké trop en amont et que je n’avais pas pris d’assurance annulation ! Donc ça typiquement ce sont de petites erreurs et grosses dépenses que tu peux éviter


En parallèle des vols et hotels je me suis occupée de toute la partie pratique donc j’ai refait faire mes papiers d’identité parce qu’ils arrivaient a expiration donc passeport et carte d’identité. Faites attention pour le passeport car certains pays ne vous laissent pas rentrer si votre passeport est à 3 mois voir à 6 mois de sa date d’expiration !

J’ai aussi ouvert un compte bancaire dédié à mon voyage qui accepte les paiements dans d’autres devises, moi j’ai opté pour Monabanque et j’en suis satisfaite mais je sais qu’il y en a d’autres dont N26 par exemple qui ont de bons retours.

Donc tout ce qui est banque et papiers d’identité je vous conseille de vous y prendre 2 à 3 mois en amont du départ parce que certaines procédures administratives peuvent prendre du temps.


J’ai pris une assurance voyage avec aide médicale, rapatriement en cas de besoin, responsabilité civile si je provoquais un accident et vols de ma famille payés s’il m’arrivait quelque chose la bas. Il y en a pleins, moi j’ai pris celle de ACS qui me semblait correcte et que je pouvais choisir en fonction de la durée de mon voyage. Prenez bien votre assurance avant de partir et non une fois sur place parce que les tarifs peuvent passer du simple au double !

Ensuite j’ai aussi assuré mon ordinateur, mon téléphone et mon appareil photo. Ca pensez-y aussi si vous avez des équipements qui coutent assez cher.

Enfin dernière chose de type administrative importante à checker en amont du départ c’est les visas pour entrer dans les pays. Regardez bien à l’avance au cas où parce que certains peuvent demander du temps à être délivrés ou peut être que vous devrez vous rendre dans les ambassades.

Pensez à partir avec des photos d’identité datant de moins de 3 mois parce que parfois ils doivent mettre votre photo dessus et retirez des dollars américains avant de partir pour payer vos visas sur place. Moi typiquement ça je ne le savais pas et j’ai déjà eu des problèmes pour payer car ils ne prenaient pas la CB ou quand ils la prenaient ca revenait plus cher de payer par carte. Et pourquoi le dollar US ? parce que c’est la devise qui est acceptée partout.

Et pour finir j’ai aussi fait mes contrôles médicaux et mes vaccins avant de partir. Ils n’étaient pas obligatoires il me semble mais moi j’ai préféré les faire donc j’ai fait Encéphalite japonaise, fièvre Typhoïde et Hépatite A. Demandez conseil à votre médecin, moi le mien m’a fait les vaccins elle même j’ai juste dû les commander à la pharmacie mais vous pouvez aussi aller au centre de vaccination d’Air France ou à l’institut Pasteur.


Coté valise alors là moi je suis vraiment l’exemple à ne pas suivre parce que je suis partie avec 32 kilos au total ! J’ai trop honte si des personnes habituées au voyage en sac à dos m’écoutent mais c’est vrai que j’ai ce gros défaut de ne pas savoir faire simple en termes de bagages ! Donc je suis partie avec une valise à roulette de vêtements, chaussures, médocs, produits de beauté etc de 22kg et un sac à dos de 10 kg dans lequel j’avais mon vieux macbook qui pèse franchement 4-5kg, mon appareil photo et tout ce que je voulais prendre avec moi dans l’avion donc pull, tour de cou, trousse de toilette etc… J’ai fait ça parce que j’étais ultra stressée à l’idée de partir si longtemps et de potentiellement pas retrouver tout ce dont je pensais avoir besoin sur place du style produits capillaire (toutes les filles aux cheveux bouclés frisés crépus me comprendront), produits de beauté etc. Alors que c’est faux vous pouvez trouver de quoi vous dépanner dans n’importe quel pays ! Mais ça j’aurais aimé l’entendre de la bouche d’une fille qui ne me ressemble pas de la bouche d’un mec baroudeur qui se lave tous les 3 jours en voyage ou du vendeur du rayon randonné de chez décathlon ! Eux j’avoue je ne les ai pas cru quand ils m’ont dit ça… Bref ! Les filles sachez que vous trouverez tout le nécessaire sur place !

Dans tous les cas ma valise ca a été je pense la pire erreur de mon voyage parce que évidemment j’avais beaucoup trop d’affaires et dès le 3e jour de voyage j’en pouvais déjà plus. Donc mon conseil c’est vraiment de partir avec le moins de chose possible investissez dans un sac à dos de 50 Litres idéalement ou 70 litres maximum et faites-en sorte que tout tienne dedans.

Ce qui s’est passé de mon coté c’est qu’après 1 mois et demi (j’ai quand même tenu tout ce temps), j’ai décidé de de renvoyer un colis d’affaires en France. Donc j’ai renvoyé 7 kilos, j’ai donné ma grosse valise à une dame de mon hôtel, j’ai distribué plein de médocs et de choses inutiles que j’avais embarqué et comme j’étais à Bangkok à ce moment là et qu’il y avait un décathlon sur place, je suis allée m’acheter un sac a dos de 70 litres ! (je vous mettrais la référence dans les notes du podcast parce qu’il est top). Franchement ça a été la libération parce que je suis retombée à 17kg versus les 32 du départ.

Donc s’il vous plait ne faite surtout pas comme moi !


Niveau budget je suis également très mal placée pour donner des conseils mais pour 3-4 mois prévoyez une enveloppe d’au minimum 5000 euros pour être tranquille je dirais mais après tout dépend du type de logement que vous prendrez et des activités que vous comptez faire. Moi mon voyage m’a couté plus parce que je dormais en guest house ou petits hôtels et non en auberge de jeunesse mais l’Asie du sud est est vraiment pas chère du tout, si vous êtes aventurier vous pouvez dormir pour 7 euros la nuit. Et cote nourriture, les plats débutent à partir de 1 euros et sont en moyenne autour de 3 euros donc si vous avez un tout petit budget vous pouvez vous en sortir pour 10-13 euros par jour


Pour conclure ce trèeeees long podcast voici le recap de mes conseils pratiques :


RECAP DE TOUS MES CONSEILS DE VOYAGE



En amont du voyage

- Vérifiez la météo avant de planifier votre itinéraire

- Faites les contrôles médicaux et, si vous le souhaitez, les vaccins recommandés (pour l’Asie du sud est j’ai fait : Encephalite japonaise, fièvre Typhoide, Hepatite A, prévoyez entre 300 et 400 euros de budget)

- Ne réservez pas l’intégralité de vos hôtels en avance (juste la première nuit et ensuite vous trouverez sur place en porte à porte ou via booking !)

- Comparez les prix de vos vols et de vos hotels (beaucoup utilisent le site Skyscanner.com pour les vols, booking, airbnb, agoda pour les hotels)

- Créez-vous un compte premium sur le site de comparateur de vol de votre choix pour obtenir des vols aux meilleurs prix (perso j’ai opté pour Opodo Prime)

- Prenez les assurances annulation de vol pour chacun de vos billet (un changement de plan est vite arrivé !)

- Souscrivez à une assurance voyage (la mienne était ACS)

- Assurez tous vos équipements (ordinateur, appareil photo, téléphone etc) et prévoyez des housses hermétiques ou sacs de congélation à zip pour les stocker car le climat en Asie est très humide et peu oxyder vos appareils

- Prenez une banque en ligne qui accepte les paiements à l’étranger (moi j’ai opté pour Monabanque mais il y a aussi N26 qui n’est pas mal)

- Pensez à vérifier chaque soir que votre plafond de paiement n’a pas atteint (ça vous évitera comme moi d’être bloquée sans argent au fin fond du Népal !)

- Faites vous un budget détaillé et suivez-le !

- Privilégiez le sac à dos à la valise car les routes sont souvent abimées ou inexistantes (le mien : Sac à dos Forclaz 70L 100 euros payé 80 euroschez Decathlon à Bangkok)


Une fois sur place

- Evitez de vous surcharger car vous serez beaucoup moins mobiles

- Prenez une puce téléphonique locale dans chacun des pays que vous visiterez pour être joignable partout et utiliser internet et le GPS. On les trouve dans les aéroports, les centres commerciaux locaux et les boutiques de téléphonies

- Téléchargez des applis utiles comme : Google traduction pour les langues, XE pour convertir vos devises, Opodo, Airbnb, Booking, Whatsapp etc…)


Dépenses inutiles

- N’achetez pas de guides des pays, on trouve tout sur mobile !

- Trop de vêtements / chaussures, vous en trouverez sur place si nécessaire !

- Trop de produits de beauté (contrairement à ce qu’on pourrait penser on y trouve les mêmes marques qu’ici donc pas d’inquiétude)


Voilà j’espère que cet article aura été utile à toutes les personnes qui rêvent ou prévoient de faire un long voyage, je sais que pour le moment c'est compliqué mais un voyage se prépare en amont donc rien ne vous empêche de commencer à économiser pour plus tard !


J'espère que cet épisode t'auras plu et inspiré ! Dis moi en commentaires quelles destinations tu rêves de faire une fois que les voyages seront de nouveau possibles 💜 (moi c'est le Mexique, le Japon, les Philippines, le Costa Rica)


A très vite,

Audrey Delanuit



A propos

Je suis Audrey Delanuit, fondatrice de Staelle.com.

Passionnée depuis 10 ans par le tarot et le développement personnel, formée au soins énergétiques à travers le Reiki, j'ai découvert en 2019 ma médiumnité lors d'un voyage de 4 mois en Asie.

Depuis, mes facultés se sont affinées et me permettent aujourd'hui de canaliser des messages pour les autres. Je suis ravie de vous transmettre les messages d'amour que vos guides de lumière ont à vous adresser !

Avec www.staelle.com, mon désir est d’adoucir votre éveil spirituel en vous accompagnant dans votre ouverture à de nouvelles perspectives subtiles, dans le développement de votre intuition et dans votre bien-être

Cela en m'appuyant sur :

💫 La guidance médiumnique (séances individuelles et tirages de cartes collectifs)

💎 La lithothérapie via des kits de pierres et des bijoux dans mon e-shop

💌 Des contenus (articles, vidéos, podcasts et contenus Instagram) dédiés à la spiritualité et au développement personnel


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout